La cafetière à filtre

Contrairement aux idées reçues, faire une tasse de café nécessite un savoir-faire particulier, surtout avec une cafetière à filtre ! Je ne parle pas ici de simplement mettre une petite dosette dans une machine à café, il faut être capable de mettre la bonne dose dans le filtre !! Bien que le café parfait soit très relatif, il existe des méthodes qui permettent de faire un café parfaitement adapté à vos goûts et à vos envies. Si vous ne le savez pas encore, je vais en profiter pour vous dévoiler comment faire un excellent café à l’aide d’une cafetière à filtre.

machine café filtres

Le fonctionnement d’une cafetière à filtre

Une cafetière à filtre a un système de fonctionnement très simple :

  • Vous devez mettre de l’eau dans le réservoir et le café moulu dans le filtre pour la quantité de tasses voulue.
  • L’eau est chauffée à une température d’environ 90 °, puis monte par dilatation de chaleur dans le filtre.
  • Le café est extrait, puis, est récolté par un système de goutte à goutte dans la verseuse de la cafetière ;
  • Lors de l’extraction du café, les parties non dissoutes restent dans le filtre. C’est ce qu’on appelle alors marc de café (et vous pouvez le mettre au compost plutôt qu’à la poubelle) !
dosage du café filtre

La qualité du filtre est un critère important qui doit être pris en compte. Il est plus judicieux de choisir les filtres proposés par des marques reconnues, car certains papiers peuvent altérer le goût de votre café (plus acide ou plus amer). Les papiers non blanchis et respectant l’environnement sont aussi recommandés. Une vieille technique consiste à humidifier votre papier filtre avant d’y verser votre café filtre moulu afin d’éliminer les éventuelles saveurs parasites.

Les avantages et les inconvénients de la cafetière à filtre

Une cafetière à filtre a de nombreux avantages, mais aussi certains inconvénients.

Avantages      

  • Facilité d’utilisation,
  • Faible coût d’achat,
  • Large choix de café,
  • Prix inférieur à celui des dosettes ou des capsules,
  • Facilité d’entretien.

Inconvénients

  • Légèreté des saveurs du café obtenu (moins intense qu’avec les autres cafetières),
  • Temps de préparation assez long,
  • Nécessité d’utilisation d’un filtre,
  • Pas pratique pour une seule tasse de café.

Choisir un café adapté à la cafetière à filtre

Pour bien choisir son café, il est important de prendre en compte différents critères.

La torréfaction

Pour choisir un bon café, il est important de choisir LA torréfaction qui vous apportera tout ce que vous recherchez. La torréfaction, c’est ce qui va révéler les arômes de chaque nature de café.

La torréfaction consiste à griller les grains pour libérer les arômes du café. C’est une opération extrêmement délicate, un savoir-faire très particulier parfois, propre au pays ou à la région où elle est opérée.

torréfaction du café

Pour les cafetières à filtre, il est plus judicieux d’opter pour une torréfaction claire (plus courte). Celle-ci apportera de la vivacité. La durée pour une torréfaction courte est comprise entre 9 et 12 minutes (grains plus durs, plus concentrés, café moins soluble). Voici quelques critères des cafés à torréfaction courte :

  • Cafés fruités, floraux, au corps doux ;
  • Typicités du terroir très fortement marquées (= les cafés sont très différents les uns des autres) ;
  • Couleur blonde ;
  • Acidité présente ;
  • Pas d’amertume.

Les arômes

Si vous êtes un amateur de café gourmand, optez pour les variétés de café aux goûts de chocolat et de caramel, avec une belle rondeur.

Sachez que les grains de café à temps de torréfaction moyens sont également adaptés aux cafetières filtres, ce qui prend à peu près 12 à 14 minutes. Voici quelques critères pour reconnaître un café à torréfaction moyen :

  • Couleur brune « robe de moine » ;
  • Acidité peu présente, voire absente ;
  • Pas d’amertume.

Toutefois, ce genre de cafés est utilisable avec toutes les méthodes de préparation.

arome de café

Il existe également la méthode de torréfaction maison que vous pouvez réaliser chez vous. C’est tout à fait possible, même si elle s’avère contraignante. Vous n’aurez besoin que d’un grilloir, d’une bassine de cuivre étamé, d’une plaque de fonte ou de petits torréfacteurs personnels électriques. Notez que l’opération est très délicate. Vous devrez accumuler beaucoup d’expérience avant de réussir votre première torréfaction.

Pour plus de saveurs, choisissez votre café en grains chez un torréfacteur, entre ceux plus floraux, d’Afrique ou les Brésiliens, plus chocolatés. Broyez-le avec un moulin manuel, ça vous fera deux minutes de contraction des biceps.

La mouture

La mouture consiste, à travers un moulin, à transformer les grains de café torréfiés en poudre de café. La taille de la mouture doit être choisie en fonction du mode de préparation du café. Le choix de mouture a un réel impact sur le goût et les arômes du café que vous souhaitez révéler. Une mouture fine à moyenne est parfaite pour les cafetières filtres.

mouture de café

Se préoccuper du calibre de la mouture du café n’est pas une pratique réservée aux consommateurs les plus avertis ni aux geeks du café. Il faudra un calibre de mouture favorisant la circulation de l’eau, laissant toutefois le temps de s’imprégner des arômes du café. Par conséquent, optez alors pour une mouture moyennement fine. Enfin, petite astuce pour savoir si votre calibre est adapté : comparez-la à du sucre cristal. En effet, elles sont sensiblement équivalentes.

Le dosage du café moulu

Il faut généralement compter environ 5 à 7 grammes de café filtre moulu pour environ 7 à 10 cl d’eau. Si vous l’aimez doux ou allongé, c’est à vous de jouer sur la quantité d’eau ou sur la quantité de café filtre moulu.

dosage dans le filtre

Vous êtes plutôt adepte du mug, optez pour un dosage de café moulu compris entre 12 et 15 grammes (2 cuillères à café) pour 20/25 cl d’eau.

Si c’est un 100 % arabica, ce qui est généralement le choix pour un café filtre type expresso, vous ne souhaiterez pas noyer ses fins arômes sous une quantité trop importante d’eau.

Le temps d’extraction

Chaque préparation correspond à un temps idéal. Plus celui-ci est long, plus le café sera puissant et éventuellement avec un goût d’amertume. Non que les composants les plus légers disparaissent, mais ce sont les plus lourds qui dominent.

L’apport ou le flux d’eau

Face à une masse granuleuse, l’eau se faufile et cherche à créer des canaux préférentiels. Si vous versez délicatement et de façon homogène l’eau sur la mouture, en évitant les bords des filtres, vous obligez l’eau à traverser celle-ci de manière harmonieuse, donc à extraire pleinement tout le café. Pour l’expresso, il convient de remplir et de tasser la mouture avec ce même souci d’homogénéité.

Vous l’aurez compris avec une cafetière à filtre n’est pas compliqué ! Préparer un délicieux café n’est pas si sorcier. Il suffit de choisir les bons types de café et d’utiliser les bonnes méthodes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*